Rejoignez notre forum boursier. Vous êtes un expert ? Vous souhaitez lire ou consulter des analyses boursières ? Vous voulez investir en bourse et vous avez des questions ?
Inscrivez-vous, c'est gratuit !
 

Comment épargner ?



Que faire de ses économies ? Telle est la question que se posent de nombreux épargnants. Il existe beaucoup de placements, que chacun choisira en fonction de ses objectifs :se constituer un capital, placer à court terme, obtenir un revenu.

Il existe plusieurs sortes de placements, dont certains sont proposés par les banques et les établissements financiers :ce sont des produits financiers. Il est aussi possible d’investir ses économies dans des biens comme des appartements, des maisons, des terres agricoles. On parle alors de biens fonciers. Ces économies constituent un patrimoine.

Se fixer un objectif

Pour choisir le meilleur type de placements, l’épargnant doit définir son objectif :veut-il toucher des revenus réguliers et immédiats ?Souhaite-t-il se constituer un patrimoine pour l’avenir ?Désire-t-il pouvoir disposer de son argent rapidement, ou bien est-il prêt à placer ses économies à long terme (au moins cinq ans) ?Autant de questions auxquelles il devra répondre, pour bien orienter ses choix.

Les revenus

Les revenus peuvent être des loyers pour un bien foncier loué, des intérêts dans le cas d’un livret d’épargne ou d’un compte rémunéré, des dividendes quand l’argent est investi en actions, ou des intérêts lorsqu’il s’agit d’obligations. Certains revenus peuvent être disponibles immédiatement, d’autres ne sont distribués qu’au terme du placement.

Plus - Value

Lorsque le prix de revente d’un bien est supérieur à son prix d’achat, le gain réalisé par le vendeur s’appelle une plus-value. A l’inverse, s’il réalise une perte, c’est une moins-value. Les placement qui permettent de réaliser une plus-value sont les investissements fonciers et les placements en valeurs mobilières.

La fiscalité

En France, il existe des placements presque exonérés d’impôts (hors prélèvements sociaux). Ces placements s’effectuent dans le cadre de PEA ou de contrats d’assurance-vie. Ils constituent une sorte d’ « enveloppe fiscale » à l’intérieur de laquelle l’épargnant peut gérer son épargne.

Diversifier son épargne

La plupart du temps, l’épargnant poursuit plusieurs objectifs :il souhaite disposer d’une somme d’argent qui fructifie, mais il veut aussi pouvoir disposer de ses économies en cas de besoin. Il envisage également d’acheter un logement, une voiture, il pense à sa retraite et à sa famille... Il va donc diversifier son épargne entre des placements à court et à long terme.

Placements à long terme et à court terme

Les placements à long terme sont des produits d’épargne tels que les produits fonciers, les placements en valeurs mobilières, les produits d’assurance-vie, le PEP(Plan d’Epargne Populaire) ou encore l’épargne-logement. La durée de leur détention contribue à leur performance. Les placements à court terme sont essentiellement des comptes sur livret qui produisent des intérêts. Leur performance est connue et l’épargne investie peut être récupérée du jour au lendemain.

Vous avez aimé cette page sur la bourse, partagez-la sur vos réseaux sociaux !

 



Voir aussi ces offres sur la bourse