Abonnement | Lexique | Témoignages | Tableau de Bord


 

Un Warrant est un titre auquel est attaché le droit d’acheter ou de vendre un actif financier dans des conditions de prix et de durée fixée à l’avance.

De même que pour une option, on trouve deux grandes familles de Warrants :

Un CALL Warrant donne le droit d’acheter un support (sous-jacent) à un prix donné (prix d’exercice) et à une date fixée (échéance).

Un PUT Warrant donne le droit de vendre un support (sous-jacent) à un prix donné (prix d’exercice) et à une date fixée (échéance).

A l’échéance, l’acheteur du Warrant peut exercer son droit en achetant (CALL) ou en vendant (PUT) le sous-jacent au prix d’exercice.

De la même manière qu’une action, l’acheteur d’un Warrant peut s’en séparer à n’importe quel moment en le revendant en bourse. Il faut savoir que seul des organismes financiers sont habilités à émettre des warrants. Ces derniers sont donc Market Maker sur leurs produits (c’est à dire qu’ils fixent en permanence le bid/ask du warrant).

Par exemple, il faut savoir que si vous achetez un Warrant émis par le groupe Société Générale, alors c’est à lui que vous l’achetez, c’est lui qui vous le rachètera (le cas échéant), c’est lui qui vous vendra (achètera) le support dans le cas d’un call (put) si vous exercez votre droit à l’échéance.

Attention, un warrant n’est pas un contrat portant sur un actif financier - comme dans le cas d’une option négociable - mais un titre, une valeur mobilière, à laquelle est attaché ce droit. La distinction est importante : on peut seulement acheter puis revendre un warrant. Il est impossible de vendre un warrant en opération initiale (vente à découvert) pour le racheter ultérieurement.

Cette remarque est importante car elle prive l’investisseur d’un grand nombre de stratégies de trading.


Copyright © - 2000 - comprendrelabourse.com - Tous droits réservés